Corps de femme-sexualité

Share
Je suis une écrivaine qui écrit avec son corps !
Mes romans,je les écris au travers des pulsions intériorisées parce que souvent inacceptables pour une société qui considère malgré ses dires qu’une femme vaut moins qu’un homme.
A travail égal, salaire inférieur. Beaucoup d’hommes vivent leur femme comme une terre colonisée. Elles portent leurs enfants d’où les harcèlements en cas de dispute ou de divorce,ou elles sont souvent punies physiquement, moralement et même parfois tuées.
Le cerveau reptilien de l’homme pense que la femme lui appartient d’où « les corps colonisés » des femmes.
Pour moi l’écriture du corps féminin est la seule possibilité de faire entendre autre chose que l’écriture intellectuelle mais c’est inacceptable la plupart du temps par les hommes comme par les femmes.
Lire la suite

La révolte au féminin

Share
Je pense que la cause des femmes est indéfendable.
Cela remettrait en cause tout le système mondial basé sur le patriarcat.
Cela créerait un séisme qui ébranlerait la structure des mentalités actuelles dominantes.
L’histoire des femmes est comme celle des noirs accompagnée d’un passé ancré, archaïque, injuste (racisme sexisme) avec des inégalités qu’on n’oublie pas.
Les Arabes nous donnent une autre vision d’eux, les femmes n’en sont pas là…
Les Arabes nous ont surpris dans leurs révoltes pour l’accession d’un statut juste et qu’on cesse de les traiter comme ils l’ont été trop longtemps.
Une révolte peut soulever une répression sanglante comme cela se passe en ce moment au Moyen Orient.
Casser les vieilles structures demande du courage, de la force mais apporte de l’espoir pour ceux et celles qui savent qu’au plus profond d’eux-mêmes, d’autres sont solidaires de ce soulèvement.
Lire la suite

Crimes contre l’humanité au Moyen Orient

Share
La saisie de la justice internationale en met du temps pour réagir et sauver un peuple de la haine meurtrière de Kadhafi qui a proféré des mots abominables, humiliants, d’une violence haineuse contre son peuple qui échappe à son emprise.
Ce ne sont pas les seules paroles d’un dictateur qui a perdu la face et son propre contrôle devant le monde Arabe, l’Occident, l’Amérique et tous les autres pays.
Certains n’en mènent pas large pour eux-mêmes dans ce contexte à feu et à sang.
Les Libyens s’exposent à la mort tant ils n’ont plus peur de rien ni de perdre.
Cette phrase méprisante de Kadhafi leur a été jeté à la figure comme s’ils n’étaient pas des êtres humains et qu’il avait droit de vie et mort sur eux :
« Il promet de chercher maison par maison les rats et les mercenaires. »
Il a déclaré la guerre à son propre peuple, affichant sa folie sanguinaire, prêt à détruire ceux qui lui échappent et qui n’obéissent plus à la peur.
La peur qui leur a été inculquée par les violences, les sanctions arbitraires, l’impossibilité de s’enrichir, les rêves brisés par un autoritarisme inhumain, sans empathie, le Néron du 21e siècle.
Lire la suite

L’embrasement du Moyen Orient

Share
Carl G Jung a écrit :
« La femme a devant elle une énorme tâche culturelle qui marque peut être l’aube d’une nouvelle vie. Les êtres humains devraient faire l’histoire et non la continuer, l’animal sait lui même le faire. Commencer est la prérogative de l’être humain, mais il y risque sa peau. »
 Cette phrase peut s’appliquer à ce qui se passe au Moyen Orient.
Plus rien ne sera comme avant.
La prise de conscience de ces peuples est un exemple admirable de bravoure. Ces hommes et ces femmes dépassent la peur de la mort, du rien, du vide.
Leurs repères ont volé en éclat et en même temps, ils ont changé la face du monde, et les vieilles habitudes des dirigeants Européens aussi.
Les Grands de ce monde n’ont pas pour coutume d’écouter la voix de leurs peuples. Ces pays ont été neutralisés, terrorisés, appauvris, volés durant tant et tant d’années.
En Libye, c’est un génocide qui se passe sous les yeux du monde entier. Les nouvelles technologies ont réussi à donner aux peuples la possibilité de s’exprimer enfin.
Lire la suite

Le féminin, la sexualité

Share

Publié le 23 mai 2010 par Matti King
Quel peut être le rapport entre féminin et sexualité ? C’est très important de faire le rapprochement entre l’un et l’autre.
La sexualité masculine est quelque chose d’acquis, de conquis, pense-t-on bien souvent. Cet acquis est transmis par un patiarcat mondial.
Il est archaïque, démodé et ancien. Imaginez que l’on continue d’utiliser tous les anciens modèles d’avions,qu’aucune technique nouvelle ne soit survenue jusqu’ici et que nous nous contentions de nous déplacer ainsi.
L’homme et la femme ont besoin de revisiter l’histoire sexuelle des femmes, car elle n’a pas bénéficié des recherches comme l’aviation et bien d’autres choses.
Lire la suite

Berlusconi : les femmes en colère !

Share
Berlusconi n’est que le prétexte.
Ses aventures sexuelles ont été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.
Des milliers de femmes se sont rassemblées dans plusieurs villes d’ Italie.
Elles scandent : « Défendons la valeur de la dignité de la femme, si ce n’est pas maintenant quand ? »
Elles dénoncent la représentation indécente et répétée de la femme comme objet nu de commerce sexuel dans les journaux, à la TV, à la publicité.
Il n’y a pas qu’en Italie que ce genre de choses se produisent.
Il suffira qu’un raz le bol, qui est déjà en train de couver pour qu’une démarche de ce genre fasse domino dans d’autres pays occidentaux.
Le pire cauchemar du patriarcat pourrait débouler au 21e siècle avec une marche massive de femmes qui réclameront que les lois les concernant et leurs droits soient respectés.
Il ne s’agit pas d’une démarche de féministes mais d’une démarche tout simplement de femmes qui demandent que leurs droits et que l’égalité avec les hommes soient étendus à tous les domaines.
Le patriarcat bien implanté sans écoute, sourd aux besoins légitime des femmes, de toutes les femmes, de tout âge, de toutes catégories sociales , blanches, noires, jaunes se retrouvera comme Sarkozy et la Tunisie.
Tous ces pays diront comme Sarko qu’ils ne s’étaient pas rendus compte de tant d’inégalités concernant les femme.
Puisse ce jour arriver…

Sarkozy, le bon Roi qui ne parle plus de rupture..

Share
Bof ! Tranquilos Sarko dans un monde bouleversé par la crise et par les événements qui secouent le Maghreb.
Son discours habituel, qui a pu plaire à un moment donné pour séduire ses futurs électeurs, paraissait monotone.
Il n’est plus question de rupture , mot qui jalonnait ses paroles fut un temps.
Prononcer ces mots par les temps qui courent serait dangereux. Il n’a rien vu venir en Tunisie ni en Egypte.
Et si aujourd’hui, il était aveugle et sourd aux revendications des Français, à leur raz le bol, à en avoir assez qu’on lui rappelle les promesses non tenues ?
Les violences contre les femmes devait être la «Grande Cause Nationale de 2010».
Pas un mot concernant ce sujet.
Lire la suite

Sexualité des femmes, Patriarcat et Politique

Share
Le «secret défense» est bien gardé apprend-t-on lors des accusations contre Mr Balladur concernant l’année 1995 mettant en cause une possibilité de rapprochement avec les attentats de Karachi. Aujourd’hui, on dit «le secret de défense est bien gardé par ceux qui ont falsifié les documents » !
Toujours des mensonges, des trahisons, des intérêts qui passent en premier. Les femmes se font rares lorsqu’il y a des réunions politiques dans tous les coins du globe. Le monde est gouverné par les hommes. Leurs goûts, leurs désirs sont reflétés partout suivant leurs cultures. La sexualité est imprégnée par l’image et le désir que les hommes leur donnent et il semblerait que concernant cela, il y ait peu de dissensions entre eux. La pornographie représente une preuve ainsi que la mode vestimentaire des jeunes femmes et des très jeunes filles, qu’elles soient voilées ou habillées de façon à laisser voir leurs attributs. Pour les seniors, il n’y a pas de représentation, elles n’intéressent plus comme lorsqu’elles étaient jeunes, qu’elles se débrouillent avec leur image aucunement valorisée.
Lire la suite

La double face de Hosni Moubarak

Share
On pourrait faire un rapprochement avec les violences perpétrées dans les huis-clos qui se pratiquent sans témoins dans certaines familles et la face public des dirigeants qui créent des partenariats stratégiques dans le monde occidental.
Apparemment,  les partenaires politiques sont surpris par la colère et le raz de marée qui gronde dans le Maghreb.
Les peuples n’ont plus rien à perdre.
L’Occident à quelque chose à perdre : la tranquillité et la passivité de ces peuples qui avaient été jusqu’ici une aubaine.
Le peuple Égyptien a toujours subi la face cachée de Moubarak.
On peut constater la schizophrénie politique des dirigeants dont les poignées de mains et les sourires cachent une attitude injuste envers leur pays.
Les doubles faces révélées en ce moment déstabilisent le monde, les stratégies mises en place et les marchés financiers.
Les injustices mises en lumière éclairent d’autres peuples qui souffrent en silence.
Page 6 du 8 «...45678